.....

.

.

 

"musique à remonter"

l'effort de montage qui précédera cette écoute, sera récompensé...

>>> A l'occasion des célébrations du 20° anniversaire de l'École Nationale de Musique du Val-Maubuée (première semaine de décembre 1998).

Sur la base du conte musical "Zirca et Zorg" (de Roger Cohen) à été composé, pour l'introduction du "Chaos", cette courte pièce (environ 3'30") de musique électroacoustique (poésie sonore!) d'al 1 go, en 4 motifs et 5 parties, avec la voix de Jean-Guillaume Legrand (qu'il soit éternellement remercié, pour la chaleur virile, la tendre émotion, que distille sa voix).

La pièce est compressée :

  • en MP2 (c'est théoriquement la "qualité CD" quoique les extrémités du spectre... oh les basses fréquences). Le poids des données en est divisé par 10. Pour faciliter le chargement, le découpage des 5 parties a été conservé. Elles devront être espacées d'un peu plus d'une seconde (si possible...). Leur remontage sera plus aisé avec une application d'écoute en liste.
Une compression ZIP termine de réduire le volume des 5 segments, et accorde une portabilité inter plate-forme ("déZIPage" disponible dans les univers Mac & PC).
"Zip-It" pour Mac, à trouver sur le site Zip-It ou directement l'application.

La lecture :

  • Facile pour le MP2 avec le "Lecteur QuickTime" sous QuickTime 2.5 ou 3 (intégrant la décompression MPEG).
  • Pour un remontage facile de séquences, un lecteur spécifique avec gestion par liste est appréciable. Sont disponibles "MPEG Audio Player ", "Macast" pour Mac, "WinAMP" pour PC, ---> MPEG-ORG est l'accès généraliste :
MPEG Audio Player MPEG Audio WINAMP MPEG-ORG

 

Le chargement de la musique :

  • Charger la 1° partie Lui Seul [800 Ko, 00:53:71]
  • Charger la 2° partie Désormais [440 Ko, 00:28:91]
  • Charger la 3° partie Puissance [430 Ko, 00:28:24]
  • Charger la 4° partie Il était-une [840 Ko, 01:00:19]
  • Charger la 5° partie Puissance 2° [410 Ko, 00:27:51]
    • et le silence [00:01:12]... recommandé entre chaque parties, est joint au document ZIP de la 5° partie.
.

.

retour page d'accueil